La première journée paramédicale de gériatrie de l’AP-HP : du bon usage des perfusions sous cutanées à l’Hôpital Charles Foix

L'Hôpital Charles Foix est un centre hospitalo-universitaire gériatrique qui propose l’ensemble des spécialités pour les soins de la personne âgée quels que soient sa pathologie, sa dépendance et son contexte social.

Hôpital Universitaire Charles Foix

La première journée paramédicale de gériatrie de l’AP-HP : du bon usage des perfusions sous cutanées à l’Hôpital Charles Foix

La perfusion  sous-cutanée est une technique largement utilisée en gériatrie pour la prévention de la déshydratation, en particulier en présence de  troubles de  la  déglutition. Cette pratique est sans doute trop banalisée et pose de difficiles problèmes, en particulier éthiques. Sa pratique doit être mûrement réfléchie  et régulièrement  réévaluée en termes de bénéfice risque.
L’hôpital a présenté lors de cette journée qui s’est déroulée le 21 septembre dernier, tout le travail que ses équipes ont conduit pour améliorer les pratiques professionnelles dans ce domaine.

Perfusion sous-cutanée :pour une juste prescription
Le recours aux perfusions sous-cutanées exige une évaluation pluri­professionnelle de l’état du patient en s’appuyant sur les éléments ontenus dans la fiche spécifique de surveillance de leur déroulement et de leur tolérance et les transmissions ciblées », précise Françoise Castor, cadre expert à la direction des soins de l’hôpital. «Après un état des lieux, un guide de bonnes pratiques de prescription a été élaboré et le protocole de soin révisé. Des formations ont également été organisées afin de sensibiliser à nouveau les équipes médicales et saignantes aux bonnes pratiques ».
L’hydratation per os est la priorité
La perfusion sous-cutanée doit rester le dernier recours contre la déshydratation», ajoute Liliane Esange, cadre  de santé.  «Ces actions ont permis de modifier les pratiques à l’hôpital mais nous devons rester vigilants ; un audit de la conformité des prescriptions et de la traçabilité des soins d’hydratation a été à nouveau organisé au mois d’octobre dernier».